VTT électrique

Ce VTT était mon premier vélo électrique.

Le choix du vélo

J'ai opté pour un Rockrider 8.2 de chez Décathlon, qui a l'avantage d'être polyvalent bien équipé pour son prix (999 €), et léger :

rockrider-8-2-1.jpg

  • Cadre ALU 6061 sloping double butted 1650g en taille L
  • Fourche Rock Shox Reba Race 100mm / pop lock
  • Transmission SRAM X9 (cassette PG950 11x32, Chaine PC951)
  • Pédalier Truvativ Stylo 3.2 (22x32x44), boitier externe GXP
  • Freins Avid Juicy 5 (160mm)
  • Jantes MAVIC XM317 (moyeux RR DC91/DC32, rayons DT Swiss)
  • Pneus Hutchinson Pirahna airlight 2.0
  • Pedales Xpedo SLCR
  • Selle Fizk Nissen
  • 11.5kg en taile L

 La motorisation

Après avoir longuement cherché la motorisation qui me correspondrait le mieux, j'ai finalement opté pour l'option mini moteur Golden Motor en 36V 250W. C'est discret, léger, seulement 2.6 kg, et ça permet quand même de rouler à 30 km/h sur le plat sans pédaler. Le moteur est disponible en France chez Cycloboost. En prenant en compte le prix du kit + le port + les frais de douane, il vaut mieux commander directement chez Cycloboost : le prix est quasiment le même et on dispose d'un an de garantie.

Les batteries

 Je cherchais quelque chose de léger et performant. Comme je fais du modélisme, et que j'avais déjà ce qu'il faut niveau chargeur pour Lipo, j'ai opté pour cette solution. J'ai commandé les batteries chez Hobbycity. 4 batteries lipo 5S1P 20C 4900 mAh montées en 10S2P, soit un pack 37V 9.8 Ah qui me permet une autonomie de 40 km environ à 30 km/h sans pédaler.

Les batteries et le contrôleur sont logés dans la sacoche de guidon, achetée comme le reste chez Décathlon.

ATTENTION ! Ces batteries sont légères, peu chères et peu encombrantes, mais elles ne possèdent pas de protection en cas surtension lors de la charge (ne pas dépasser 4.2V / élément) ni en cas de tension trop basse lors de la décharge (ne pas descendre en dessous de 3.0V / élément).

Il faut donc :

  • utiliser un chargeur adapté (icharger 1010b+), qui vérifiera et équilibrera la tension de chaque élément lors de la recharge
  • vérifier la tension lors de la décharge afin de ne pas endommager les batteries. Pour ma part, j'ai utilisé un Cycle Analyst qui coupe l'alimentation du moteur dès que la tension descend en dessous de 35V, afin de garder un peu de marge.

En cas de non respect de ces règles, la sanction sera immédiate : endommagement irréversible des batteries et risque d'incendie. N'utilisez ces batteries que si vous avez les connaissances nécessaires. Dans le cas contraire, il faut utiliser des batteries prévues pour le vélo électrique qui disposent d'un système de protection de la batterie appelé BMS (Battery Management System). Par exemple cette batterie

 Changement de pneus

Je me sers de mon vélo la semaine pour aller travailler, et le week end en mode VTT. Pour la semaine, j'ai un usage que je qualifierais de "VTT urbain", donc les pneus à crampons sont inutiles. J'ai donc équipé mon vélo de pneus lisses Vittoria Randonneur 26x1.50, achetés chez Décathlon. J'en suis très content, aussi bien au niveau tenue sous la pluie que niveau d'usure après plus de 9 000 km ! Ils étaient a peine usés !

107-1.jpg


Problème de montage du frein avant

Le moteur ne m'a pas permis de monter mon étrier de frein avant : il vient toucher les rayons. Il aurait fallu que je monte un disque diamètre 180 ou 200mm et que je déporte l'étrier. Mais j'ai revendu le vélo avant de m'en occuper.

Le budget

  • 999 € de VTT
  • 300 € de moteur (frais de port compris)
  • 300 € de batteries (frais de port et frais de douane compris), pour un pack 37V 10 Ah comme celui que j'utilise (4 packs de ce type)
  • 12,95 € de sacoche

Soit un total de 1612 € .

 

La masse

  • 11.5 kg pour le vélo original (il faut retirer 0.4 kg de moyeu, remplacé par le moteur)
  • 4.6 kg pour le moteur rayonné sur la jante de 26"
  • 1,2 kg de batterie (si je n'utilise que la moitié de mes batteries, ce que je faisle plus souvent, de quoi faire 20km) ou 2,4 kg (si  j'utilise toutes les batteries, de quoi faire 40km)
  • 0,7 kg pour le contrôleur et les accessoires divers

Au total, on arrive à 17.6 kg pour 20km d'autonomie sans pédaler et 18.8 kg pour 40 km.

 

Consommation

Elle varie entre 7 et 11 Wh/km pour une vitesse moyenne de 27 km/h sans pédaler en fonction des conditions météo (vent, pluie, température...) et du type de route (roulante, chemin...).

Bilan et coût au km parcouru

J'ai revendu le vélo en octobre 2011 après avoir réalisé 9 165 km depuis juin 2009. Je n'ai subi aucune panne et tout fonctionnait comme au premier jour.

Je me suis amusé à calculer le prix de revient de ce vélo :

  • Prix du vélo neuf = 999 €, revendu 600 € => coût de 399 €
  • Prix du kit mini moteur Golden motor (avec port) = 300 €, revendu 150 € => coût de 150 €
  • Prix des batteries Lipo 37V 9.8 Ah (avec port et douane) = 300 €. Je les ai utilisées par la suite sur mon vélo pliant électrique (2401 km sur le vélo pliant avant qu'elles ne rendent l'âme).
  • Prix de l'électricité pour la recharge en considérant :

             - le prix d'1 kWh = 0.10 €
             - un rendement de la recharge de 80%
             - une conso moyenne du vélo de 9Wh/km
             - 9 165 km parcourus

Soit un coût en électricité de 9165 x 0.009 x 0.10 / 80% = 10.31 €.

Cela nous donne un total de 399 + 150 + 300 x 9165 / (9 165 + 2 401) + 10.31 = 797 € pour les 9165 km soit 0.087 €/km.
Le coût d'une voiture, si on prend en compte le carburant, l'assurance, l'entretien, l'achat du véhicule... doit être proche de 0.5€ / km (barème kilométrique des impôts).

Rouler en vélo électrique avec du matériel de qualité m'a donc coûté 5,75 fois moins cher que de rouler en voiture.

Sur les 9 165 km, cela représente une économie de 3 785 €.